TRABZON

Trabzon est la plus grande ville et le second port de commerce de la Mer Noire en Turquie après Samsun, et elle est le centre d'une importante région agricole où sont intensivement cultivés le mais, le tabac, le thé, les noisettes, le riz. La ville, adossée à des collines boisées, s'étale en amphithéâtre au bord de la mer. Dans ses ruelles se trouvent d anciennes maisons ottomanes en bois.
Trabzon est relié par des vols quotidiens à Ýstanbul et Ankara.

L'ancienne Trapezos passa successivement sous la domination des rois du Pont (Pont-Euxin où Euxeinos Pontos, est le nom grec donné à la Mer Noire et à la région du Nord-Est de l'Anatolie) puis des Romains. Elle était un grand port de commerce au départ de la grande route caravanière reliant la Mer Noire à la Perse via l'Arménie. Elle fut détruite par les Goths en 260 ap. J.C. . Reconstruite et puissament fortifiée par l'Empereur byzantin Justinien, elle résista aux Seldjoukides et aux Mongols. En 1204, lors de la prise et du sac de Constantinople par les Croisés, deux princes, petits fils d'Andronic Comnène I, fuirent la capitale byzantine. Alexis Comnène, avec l'aide de la reine géorgienne Tamara, fonda l'Empire Indépendant de Trébizonde où lui et ses successeurs tinrent une cour fastueuse. Ils firent des alliances avec les Croisés et plus tard avec les Paléologues revenus sur le trône de Byzance à Constantinople (1261). Trebizonde repoussa les Turcs seldjoukides et les Mongols, mais le dernier bastion byzantin tomba lors de la prise de la ville par Mehmet le Conquérant en 1461.

A voir dans la ville:

Haghia Sophia
, cette admirable église située au milieu d'un jardin surplombant la mer, est devenue un musée. Elle est décorée avec de splendides fresques du XIIIe siècle. On y trouve le plus bel ensemble homogène de fresques que l'on puisse voir en Turquie.



La Citadelle et les Remparts.

L'Eglise Panaghia Chryzokephalos (Vierge à la Tête d'Or) devenue la Fatih Camii.

St Anne est la plus ancienne église de Trabzon (VIIe et IXe siècles) mais n'a pas encore été restaurée.

Les vieux quartiers de la ville haute et la Maison d'Atatürk.





SUMELA

Le monastère byzantin de Sumela se trouve dans l'arrière pays, dans un site exceptionnel, suspendu à la paroi d'un éperon rocheux de 1200m. Dédié à la Vierge, ce sanctuaire où l'Empereur Alexis III Comnène fut couronné en 1340, comprend une église aménagée dans une grotte et une chapelle ornées de belles fresques, et divers bâtiments conventuels dont certains ont été rajoutés au XVIIe siècle.





RÝZE

La ville s'étend au bord de la mer, au milieu de verdoyantes plantations de thé qui font la richesse de la région jusqu'à Hopa, près de la frontiere géorgienne. Depuis longtemps déjà, le thé est la boisson nationale des Turcs, mais la culture du thé n'a été introduite en Turquie que peu de temps avant la Seconde Guerre Mondiale. Il y a environ 200 000 planteurs de thé dans l'Est de la région de la Mer Noire. La cueillette du thé vert est faite trois fois par an entre mai et octobre. La production moyenne de feuilles de thé fraîches est d'environ 800 000 tonnes, ce qui veut dire une production de 155 000 à 160 000 tonnes de thé noir. 65% est produit par le secteur public " Çaykur ", et 35% par le secteur privé.
Il est possible de visiter l'Institut du Thé de Rize ou/et une plantation de thé.

Le Festival International du Thé à lieu chaque année en juin à Rize.





VALLEE DU ÇORUH

Une route pittoresque entre Artvin et Erzurum, suit le cours impétueux du Çoruh (idéal pour la pratique du rafting), qui par endroit a creusé de profonds ravins. De magnifiques paysages défilent tout au long de la rivière, où sont jetées des passerelles en bois. Dans cette vallée se trouvent de nombreux vestiges géorgiens.




A voir dans la région:

Parhal est une basilique à trois nefs ornées de peintures du Xe siècle.

Dört Kilise
, est une autre basilique du Xe siècle.

Ýþhan:
en haut des montagnes, dans ce pittoresque village autrefois siège d'un évêché arménien, puis géorgien, se trouvent une cathédrale ornée de fresques construite aux VIIIe-IXe siècles, et une église consacrée à la Mère de Dieu en 1006 par le prince Gurgen.




Yusufeli
est un village pittoresque d'où l'on atteint la forteresse géorgienne d'Unguzek.

Tortum Kalesi
est une autre forteresse géorgienne.

Tortum Gölü
, le lac de Tortum et ses chutes d'eau
.