LACS NATURELS ET DE RETENUE

Le Lac de Van, à 1720m d'altitude, est une véritable mer intérieure avec ses 3800 km2. De nombreux poissons vivent auprès des embouchures de rivières car les eaux du lac sont surchagées de sel et de soude
Ile d'Aktamar / Lac de Van

Le Lac salé (Tuz Gölü) à mi-chemin entre Ankara et Konya est impropre à la vie aquatique à cause de sa forte concentation en sel (33%). C'est le deuxième plus grand lac avec 1500 km2, mais sa superficie varie en fonction des saisons. En été après évaporation , une couche de 30 cm se forme, et le sel des vastes marais est alors exploité. Il couvre 64% de la production totale.

Les lacs de Beysehir, Burdur, Egirdir, Aksehir, Sögüt, Acigöl au nord-ouest de la région méditerranéenne.

Les lacs de Sapanca, d'Iznik d'Ulubat et de Manyas (plus connu sous le nom de Paradis des Oiseaux) dans la région du sud, sud-est de la Marmara.


Le Lac de Bafa (Çamiçi) dans le sud égéen alimenté par le Méandre.

Les lacs de barrage Atatürk, Karakaya et Keban sur l'Euphrate; Altinkaya et Hirfanli sur le Kizilirmak; Gökçekaya et Sariyar sur le Sakarya; Demirköprü sur le Gediz; Kemer sur le Büyük Menderes; Oymapinar et Manavgat sur le Manavgat.