Cliquez pour agrandir


EDÝRNE

Située en Thrace, région limitrophe de la Grèce et de la Bulgarie, l'ancienne Andrinople (Hadrianopolis), fondée par Hadrien au IIIe siècle, est aujourd'hui une ville frontalière importante au confluent des rivières Tunca et Meriç (Maritza ).
Capitale de l'Empire Ottoman dans la première moitié du XVe siècle et lieu de naissance de Mehmet le Conquérant , elle resta, après la conquête de Constantinople , un lieu de séjour apprécié des sultans.
La Mosquée Selimiye , chef d'oeuvre de Sinan , fut édifiée de 1566 à 1574 pour Selim II. Cette mosquée représente la meilleure réalisation de coupole sur plan centré, et Sinan lui-même la considérait comme un travail de maître. La grande coupole, dont la hauteur du sol jusqu'à la clé de voûte est de 43,28 m, a un diamètre de 31,30 m. Elle repose sur huit piliers massifs entre lesquels s'harmonisent d'impressionnantes arcades. Au contraire de la coupole, les arcs et les murs sont sobrement peints. La couleur rouge utilisée fait ressortir les contours des formes architecturales. Le dome est entouré par quatre minarets de 70,89 m qui sont les plus élancés de Turquie.
Le Grand Hammam , également construit par l'architecte Sinan, est toujours en activité. Il re reste que quelques ruines du Palais d'Edirne construit pendant le règne de Murat II, mais le Bazar , les maisons ottomanes en bois, le caravansérail (transformé en hotel), la Mosquée de Rüstem Pacha , les vieux ponts sont autant de curiosités a voir.



Pont ottoman sur la Maritza

Coupole de la Selimiye


A Kýrkpýnar chaque année en juin/juillet et depuis 600 ans, se déroulent les compétitions de lutte à l'huile. Un cérémonial précis règle ces rencontres au rythme des tambours, grosse caisse et clarinette.